L’hippodrome s’attelle à une lourde tâche

La course du dimanche des Rameaux est une tradition. Qu’il pleuve ou qu’il vente, c’est une sacro-sainte journée dans le monde des courses du département. Alors, dimanche dernier, sous un bon crachin de mars, les galopeurs ont foulé la piste de l’hippodrome et lancé la nouvelle saison des courses. Une période qui se terminera le dernier dimanche du mois d’août.

Mais cette année 2010 va voir débuter un grand projet de restructuration des installations de l’hippodrome.

Pour bien se rendre compte, il faut écouter André Jirodineau, vice-président de la Nouvelle Société des courses de la Côte de Beauté, faire le constat d’un véritable micmac dans l’organisation, les jours de grande affluence.

Aujourd’hui, elles sont de plus en plus nombreuses et les installations ne prévoient qu’un seul et même vestiaire.

70 nouveaux box à la disposition des entraîneurs de passage, 30 à 40 stalles, reconstruction du pesage (lieu d’accueil des professionnels et des médias, vestiaires…), édification d’une tour destinée aux commissaires et aux juges devant les tribunes, réfection de l’entrée principale, panneaux d’affichage électroniques et agrandissement du rond de présentation : un coût certain pour ces travaux, auquel participent tous les acteurs locaux de la région comme le Conseil général ou les villes de la côte.

La réputation du centre n’est plus à faire dans le monde des courses : piste «exceptionnelle», selon les dires d’André Jirodineau, troisième au top 10 des fréquentations sur toutes les sociétés de courses de province, organisateur tous les ans du grand Trophée Vert et, enfin, et surtout pour le monde des professionnels, hôte des deux meilleurs entraîneurs d’obstacle, Guillaume Macaire et Arnaud Chaillé.

Le jour des courses, on était obligé de déloger certains chevaux de l’un des deux entraîneurs. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer