Le bio, combat des Verts

Responsable du groupe des Verts Europe Écologie de Saintes, Stéphane Trifiletti vient d’écrire aux élus de la Ville de Saintes, mais aussi à ceux de Port-d Envaux où il réside, du Pays de la Saintonge romane, des communautés de communes Coeur de Saintonge (Saint-Porchaire) et du Pays santon.

Le Grenelle de l’environnement préconise 20 % de produits biologiques dans la restauration collective d’ici à 2012, mais aussi 20 % de surface agricole utile réservée en France à l’agriculture biologique à cette même échéance.

Ces réserves foncières sont la condition sine qua non de la réussite du Grenelle, c’est de la responsabilité historique des politiques de les constituer et de les mutualiser. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer