La ‘vedette’ du X à la barre

Christian Roussely, ce fonctionnaire des Affaires maritimes à l’origine, voici deux ans, d’un énorme scandale en «prêtant» la vedette «Gabian» pour des séances de photos cochonnes, pourrait bien échapper à toute sanction.

Le tribunal administratif de Poitiers, qui a examiné mercredi sa requête, dira dans quinze jours s’il annule ou non la révocation prononcée à son encontre par le ministère de l’Écologie, le 15 mai 2008.

Trois pêcheurs au moins, pris en infraction, avaient menacé d’alerter la presse sur ces faits si l’administration ne fermait pas les yeux sur leurs propres turpitudes.

L’affaire avait eu des échos jusqu’au Canada, où la «Gabian» aurait dû, sans le scandale, participer aux cérémonies commémoratives de la fondation de Québec. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte