>

L'héphéméride

Samedi23SeptembreSemaine 38 | Saint AutomneCPremier croissant

Performance des services d’eau pour garantir la qualité microbiologique


Score de performance pour la Communauté de communes : CA Royan Atlantique.
Lire la suite

Saint-Palais-sur-Mer : la Maison des douanes rouvrira au public le 1er juillet

Première construction de la ville de Saint-Palais-sur-Mer au 18ème siècle, le bâtiment était en travaux depuis plus d’un an. La Maison des douanes va devenir un lieu culturel dédié aux arts et au patrimoine.
Lire la suite

 

Dreyfus : le récit de sa détention à la prison de St-Martin-de-Ré


Les documents des Archives départementales de Charente-Maritime révèlent un aspect méconnu de l’affaire Dreyfus. Lire la suite

Meteo

23.09.2017 - 11h01:53, 23.09.2017 - 11h01:53
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
13°C
Température ressentie: 15°C
Pression : 1020 mb
Humidité : 77%
Vents : 4 km/h E
Rafales : 7 km/h
UV-Index: 2
Lever du soleil : 23.09.2017 - 7h53:00
Coucher du soleil : 23.09.2017 - 20h00:00
 

VISITE GUIDÉE DE TALMONT-SUR-GIRONDE


Découverte du village labellisé « Plus beaux villages de France ». Situé sur les rives du plus vaste estuaire d’Europe, Talmont-sur-Gironde vous ouvre ses portes : ses ruelles pavées, ses maisons typiques, son église romane saintongeaise Sainte Radegonde du 12ème siècle.
Lire la suite

EXPOSITION NOUVELLE CALÉDONIE, HISTOIRE ET PEUPLEMENT VUS PAR PATRICK MESNER

Cette exposition présente le travail du photographe humaniste et grand reporter Patrick Mesner, qui s’intéresse depuis plus de 20 ans à l’histoire des peuplements de l’archipel calédonien.
Lire la suite

DANSE SUR LE SABLE


Spectacle de danse proposé par la circonscription de l’Éducation Nationale de Royan • 70 classes, de la petite section de maternelle au CM2, participent du lundi 29 mai au lundi 12 juin (lundi, mardi, jeudi et vendredi).
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :
VOTRE PUBLICITÉ ICI

 

Royan : le casino a fait peu neuve avant l’été

A Royan, les travaux de rénovation du casino s’achèvent après cinq mois de travaux.
Lire la suite

Royan : pistolet 9mm et caméras pour les policiers municipaux

La Ville de Royan a investi 10 000 euros pour moderniser l’armement de ses 20 agents de terrain et les doter également de caméras permettant de filmer leurs interventions.
Lire la suite

 
Votre Publicite ICI
 

Régine Joly élue vice-présidente

Régine Joly élue vice-présidenteRégine Joly élue vice-présidente. Dandidat à la 6e vice-présidence de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique (Cara), Didier Quentin a perdu hier matin sa première élection depuis des années. Le député-maire de Royan a non seulement été battu, mais il a subi, et avec lui la majorité municipale qu’il conduit depuis 2008, un revers en forme de camouflet.

Face à Didier Quentin, en effet, c’est la socialiste Régine Joly, sa propre opposante municipale, qui a remporté cette vice-présidence, au terme d’un scrutin qui ressemblait presque à un troisième tour des élections municipales royannaises, puisqu’Alain Larrain a aussi tenté sa chance.

Pas plus que le 4e candidat de ce scrutin, le maire de Mortagne-sur-Gironde Jean-Louis Faure, l’ancien directeur général des services de la Ville de Royan, n’a joué le rôle d’arbitre dans un mano a mano serré et noué en deux tours de scrutin.

Duel serré à l’issue du premier tour (26 voix à Régine Joly, 25 à Didier Quentin), qui a fini par tourner à l’avantage de la vice-présidente socialiste du Conseil régional, qui l’a emporté avec 38 voix, contre 27 à Didier Quentin.

Indéniablement, un climat de défiance s’est instauré depuis 2008 entre Royan et la Cara.

Ce que dément évidemment Didier Quentin, qui mettait hier sa défaite sur le compte d «arrangements» supposés entre élus des communes rurales, de «traquenards», n’y voyant visiblement aucune responsabilité personnelle ou collective de la part des délégués royannais.

S’il avait été seul hier à subir un revers, Didier Quentin aurait pu plus aisément plaider le «traquenard».

Mais «rien n’était prématuré», assuraient en coulisses plusieurs élus communautaires.

Ni l’élection de Régine Joly au détriment de Didier Quentin, ni celles de Maurice Girerd, le maire de Brie-sous-Mortagne, 247 habitants, et de Francis Herbert, le maire de Saint-Augustin, 1 166 habitants, au détriment de deux autres élus de la majorité royannaise, René-Luc Chabasse et Eva Roy.

Les élections de Bernard Giraud à la 1ère vice-présidence et de Didier Besson à la 13e vice-présidence atténuent à peine la sensation de malaise profond qui a accompagné ces résultats.

Régine Joly elle-même ne s’attendait pas à une pareille fête. Didier Quentin, lui, en était à «espérer que tout cela va pouvoir se réparer».

Un voeu énigmatique.. Les votes ont eu lieu, les vice-présidents et les trois membres associés au bureau communautaires ont été désignés.

Ne reste à Royan qu’un sentiment amer de ne pas disposer d’une représentation proportionnelle à sa population au sein de ce bureau communautaire. Ils ont sanctionné, à leur manière, cette maladresse de timing.

Résumé art Ronan Chérel de Sudouest

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>